Ke’a tuki, le pilon marquisien

kea-tuki-fonds-bouge.1220857492.jpg

Pilon, ke’a tuki ,basalte,21X13.2 cm , Fonds Bouge, Musée des Beaux-Arts de Chartres, inv. 84.1.64

     Outil efficace pour écraser et réduire en poudre ou en bouillie la pulpe des fruits et des tubercules comestibles, le pilon marquisien – ke’a tuki – est encore aujourd’hui quotidiennement utilisé, pour préparer popoi et ka’aku, en broyant  le fruit de l’arbre à pain, mei,  mais aussi pour la préparation d’autres aliments et les médicaments à base de plantes. Le pilon désormais reconnu comme l’un  des objets identitaires de la culture marquisienne est toujours très recherché par les collectionneurs et les touristes.

pilon-tony-tereino.1220858307.jpg 

Pilon contemporain, Collection Tony Tereino, Sculpteur à Hakahetau (Ua Pou)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s