Atterrissage à vue, l’altiport de Ua Pou

ua-pou-altiport_aneou.1180945741.jpg

Conditions générales d’utilisation de l’aérodrome

Aérodrome utilisable pendant les HOR jour.

L’utilisation de l’aérodrome est soumise aux conditions suivantes :

– en transport aérien public : reconnaissance de site obligatoire en vol hors ligne sur le type d’avion par le commandant de bord et le pilote auquel la conduite du vol peut être déléguée (pilote en fonction), sous le contrôle d’un instructeur de l’exploitant ayant la compétence d’aérodrome.

La reconnaissance doit couvrir toutes les procédures d’utilisation de l’aérodrome, avec les consignes et limitations associées, définies par l’exploitant et insérées dans le manuel d’exploitation de l’avion ; pour l’exploitation des vols réguliers, une autorisation préalable approuvant les procédures, consignes et limitations proposées par l’exploitant doit être délivrée par la DSEAC/PF.

– en aviation générale : reconnaissance de site obligatoire sur le type ou la classe d’avion avec un instructeur accepté par la DSEAC/PF, ou avoir utilisé l’aérodrome comme commandant de bord sur le type ou la classe d’avion dans les 24 derniers mois.

Dangers à la navigation aérienne

Prudence recommandée en raison :

– du risque de divagation d’animaux sur la piste,

– de turbulences,

– de la présence d’une ligne électrique MT sur la ligne de crêtes à l’ENE de l’AD.

Circuit de reconnaissance à une ALT de 1350 ft AAL.

Procédures et consignes particulières

Roulage interdit hors piste et TWY.

Marques de changement de pente.

Demi-tour interdit en dehors des raquettes d’extrémité de piste.

Source SIA 25 NOV 2004

 atterrissage-a-vue-a-ua-pou.1180946452.jpgaltiport-ua-pou.1180946891.jpgaeroport-ua-pou.1181017198.jpg

Si vous avez l’adsl, vivez un atterrissage à Ua Pou aux Iles Marquises à bord d’un Twin Otter d’Air Moorea. Durée : 02:42 Pris le : 24 mars 2007

Le PGA de la commune de Ua Pou rendu exécutoire

ua-pou.1180686358.jpg

ATP – Le conseil des ministres du mercredi 30 mai 2007 a rendu exécutoire le plan général d’aménagement (PGA) de la commune de Ua Pou. Initié par l’ancien maire, René Kohumoetini, ordonné en 1997 puis relancé en 2003, ce P.G.A. est le fruit d’une concertation sur plusieurs années entre les partenaires de la vie économique des Marquises et les pouvoirs publics.

Le P.G.A. de la commune de Ua Pou s’inscrit dans une double démarche : d’une part, la préservation de l’environnement et des ressources naturelles ; d’autre part, la mise en valeur des espaces à vocation agricole et touristique dans un archipel où culture et tradition marquent de leur empreinte la vie quotidienne des habitants. Les grandes orientations du plan d’aménagement sont les suivantes :

– la protection des ressources en eau de l’île qui a connu ces dernières années de grandes périodes de sécheresse.

– la protection de la zone littorale des « 50 pas du roi » et de l’extrémité sud de l’île en raison de la qualité des paysages, des richesses naturelles.

– la mise en valeur des zones à potentiel agricole pour développer le secteur primaire.

– la préservation de la couverture forestière du centre de l’île aujourd’hui en voie de désertification.

– la gestion des zones d’habitat en fonction des capacités d’alimentation en eau potable.

– la prise en compte des futurs équipements et infrastructures nécessaires au développement de l’île tels la base de pêche et la piste d’atterrissage pouvant accueillir les appareils ATR.

– la mise en valeur des espaces à vocation touristique ou de loisirs telles les zones littorales, les sites naturels particuliers et les accès aux principales plages de l’île. Enfin, le Plan de prévention des risques (PPR), en cours d’étude, complétera le PGA en précisant les zones soumises aux risques naturels de tsunamis, de fortes houles, d’inondation et de glissements de terrain et indiquera les contraintes induites en terme d’aménagement. http://www.tahitipresse.pf/index.cfm?snav=see&presse=20219

 j-kaiha-r-kohumoetini.1180944861.jpg